Skip to main content

Est-ce un feu sauvage ou un aphte buccal?

Vous est-il déjà arrivé d’avoir un ulcère sur les lèvres ou dans la bouche sans savoir s’il s’agissait d’un feu sauvage ou d’un aphte buccal? Voici la description de chaque type d’ulcère. 

Les feux sauvages, aussi appelés boutons de fièvre, sont des vésicules remplies de liquide qui poussent sur les lèvres ou à l’extérieur de la bouche. Ils sont causés par le virus Herpes simplex de type 1, qui pourrait être à l’état « dormant » dans l’organisme jusqu’à ce qu’un déclencheur, comme le stress, l’exposition au soleil ou la fièvre, survienne. Vous pouvez contracter le virus auprès d’une personne qui a un feu sauvage.

Les symptômes, dont la douleur ainsi que la sensation de brûlure et de picotement, surviennent souvent quelques jours avant que la vésicule apparaisse. La vésicule pourrait éclater quelques heures après qu’elle ait poussé et commencer à former une croûte, mais elle disparaît habituellement après sept à douze jours. Les feux sauvages demeurent contagieux durant ces sept à douze jours, jusqu’à ce qu’ils soient complètement guéris.

Un aphte buccal est une petite lésion blanchâtre qui apparaît dans la bouche. Il siège principalement sur la langue, à l’intérieur des joues ou au fond de la bouche, habituellement, pas sur le palais. Les aphtes buccaux sont douloureux et persistent habituellement pendant une ou deux semaines.

Au contraire des feux sauvages, les aphtes buccaux ne sont pas contagieux. Le contact avec une personne qui a un aphte buccal n’augmente donc pas vos risques d’en avoir un.

En résumé, si vous avez une lésion à l’extérieur de la bouche, il s’agit habituellement d’un feu sauvage, surtout s’il apparaît après que vous avez été en contact avec une personne ayant un feu sauvage ou si vous avez déjà eu un feu sauvage. Si une ou plusieurs lésions apparaissent dans la bouche, il s’agit habituellement d’aphtes buccaux.

Vous connaissez maintenant la différence entre un feu sauvage et un aphte buccal.