Skip to main content

Symptômes des feux sauvages

Beaucoup de symptômes des feux sauvages surviennent avant et après la poussée de la vésicule.

Des sensations de brûlure, d’engourdissement et de picotement ainsi que de la douleur, de la sensibilité et des démangeaisons commencent habituellement quelques jours avant l’apparition du feu sauvage à l’endroit où il poussera. Le feu sauvage pourrait même pousser aussi peu que six heures après l’apparition de ces symptômes.

Les autres symptômes moins fréquents sont : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, mal de gorge, enflure des ganglions du cou et douleur dans la bouche qui rendent inconfortable le fait de manger, de boire et même de dormir. La peau à l’endroit du feu sauvage pourrait aussi se serrer, rougir ou enfler.

Le feu sauvage se présente habituellement comme une vésicule ou un groupe de vésicules. Habituellement, ces vésicules éclatent et un liquide transparent s’en échappe. Habituellement, à ce stade, le liquide formera une croûte.

Le feu sauvage disparaît habituellement après sept à douze jours. Si vous utilisez un traitement comme le timbre contre les feux sauvages POLYSPORIN®, la période de guérison pourrait être raccourcie.

Si vous entrez en contact avec une personne porteuse du virus Herpes simplex de type 1, une première exposition n’entraînera pas nécessairement un feu sauvage. Les feux sauvages peuvent toutefois apparaître à n’importe quel moment après la première exposition ou toute exposition subséquente. La première poussée de feux sauvages est souvent plus douloureuse et les poussées subséquentes sont moins sévères.

À la première poussée, les feux sauvages peuvent apparaître ou faire irruption tout autour de la bouche, mais lors des poussées subséquentes, ils siégeront habituellement là où la lèvre et la peau du visage se rencontrent.

Les symptômes ne devraient pas persister pendant plus de deux semaines, surtout si vous utilisez un timbre ou un onguent, mais s’ils persistent plus longtemps, consultez un médecin. Si vous ressentez de l’irritation dans les yeux lors d’une poussée de feu sauvage ou si vous avez des poussées fréquentes de feux sauvages, vous devriez aussi consulter un médecin.

Si vous croyez avoir votre première poussée, vous devriez consulter un médecin ou un pharmacien. Si vous savez qu’une poussée est imminente, envisagez d’utiliser un traitement comme le timbre contre les feux sauvages POLYSPORIN®.