Skip to main content

Qu’est-ce qu’un ulcère buccal?

Un ulcère buccal peut siéger à n’importe quel endroit à l’intérieur ou à l’extérieur de la bouche, y compris à l’intérieur des joues, au fond de la bouche, sur les gencives, sur la langue ou sur les lèvres. 

Les ulcères buccaux prennent plusieurs formes, mais les deux formes les plus fréquentes sont les feux sauvages – aussi appelés boutons de fièvre – et les aphtes buccaux. Si l’ulcère est situé sur la lèvre, on l’appelle feu sauvage. S’il est situé à l’intérieur de la bouche, on l’appelle aphte buccal.

Les feux sauvages, situés sur les lèvres, sont causés par le très contagieux virus Herpes simplex de type 1. Ils peuvent se manifester après un contact avec une autre personne ayant un feu sauvage. Si vous présentez des antécédents de feux sauvages, une nouvelle poussée pourrait être déclenchée par le stress, l’exposition au soleil ou un changement hormonal. Avant que le feu sauvage apparaisse et se transforme en vésicule, vous pourriez ressentir une sensation de picotement ou de brûlure, ou une sensibilité. 

Les aphtes buccaux, qu’on trouve à l’intérieur de la bouche, ne sont pas contagieux. Ils sont généralement blanchâtres ou grisâtres, avec des contours rouges. De plus, les aphtes buccaux peuvent être isolés ou groupés dans la bouche.

Les aphtes buccaux seraient causés par un système immunitaire affaibli (en raison du rhume ou de la grippe), un changement hormonal, le stress ou une carence en vitamines ou minéraux. Ils peuvent découler de l’irritation causée par les morsures des lèvres, de la langue ou de la joue, la brûlure de la bouche par un liquide ou des aliments chauds, des appareils orthodontiques, des dentiers mal ajustés, une dent cassée ou aiguë ou le fait de chiquer du tabac. 

Parmi les causes moins fréquentes des ulcères de la bouche, citons la maladie ou une réaction à un médicament comme l’aspirine ou la chimiothérapie.