Skip to main content

Feux sauvages : Comment les combattre avant qu’ils s’aggravent

Prévenir les feux sauvages est une chose, mais y a-t-il quelque chose à faire une fois que vous avez senti que vous en aurez un sous peu?

Apprenez à reconnaître la phase prodromique des feux sauvages et découvrez quels sont les déclencheurs de vos feux sauvages. Ainsi, vous pourrez prendre des mesures pour les combattre avant même qu’ils aient la chance de se développer. 

La phase prodromique a habituellement lieu un à trois jours avant l’apparition de la vésicule. Durant cette période, vous ressentirez des picotements, des démangeaisons, des brûlures, de la douleur ou un engourdissement.

Ces sensations sont un système d’alarme précoce vous alertant de la poussée imminente d’un feu sauvage. C’est à ce moment qu’il faut agir et entreprendre le traitement afin de réduire au minimum l’impact du feu sauvage.

Vous pouvez pousser plus loin en identifiant les déclencheurs de vos feux sauvages. En d’autres mots, certaines choses peuvent activer les feux sauvages (voir la liste ici).

Si vous reconnaissez ces choses durant la phase prodromique, vous avez réussi à identifier vos déclencheurs. Dorénavant, lorsque vous serez exposé à ces déclencheurs, vous serez prêt à passer à l’action bien avant que le feu sauvage puisse se déployer complètement.

Puisque le feu sauvage est contagieux durant toute la durée de son cycle de vie, pensez à prendre les mesures pour limiter la propagation du virus et réduire la poussée au minimum.

Il est essentiel d’éviter de toucher la région sensible, mais il faut aussi envisager de couvrir le feu sauvage.

Le traitement avec un timbre contre les feux sauvages pourrait être utile. L’application d’un timbre comme le timbre contre les feux sauvages POLYSPORIN® aide à empêcher la propagation du virus des feux sauvages et à éviter tout contact avec le virus en le gardant sous couvert.