Skip to main content

Comment prévenir les feux sauvages

Vous avez recherché les options thérapeutiques contre les feux sauvages, vous avez entrepris le traitement dès les premiers signes d’un feu sauvage, et il est finalement disparu.

Mais que faire pour empêcher les feux sauvages de revenir? 

Il existe deux tactiques. 1) Identifier et éviter les déclencheurs des feux sauvages. 2) Veiller à ce que les feux sauvages ne se propagent pas, soit à d’autres parties du corps, soit à d’autres personnes. 

Déclencheurs des feux sauvages

Lorsqu’un feu sauvage est complètement guéri, cela signifie qu’il n’y a plus de virus actif sur les lèvres, mais il n’existe aucune façon d’éliminer complètement le virus de l’organisme. Le virus retourne à l’état dormant dans votre système nerveux jusqu’à ce qu’il soit activé par un déclencheur.

Les feux sauvages peuvent sembler apparaître comme un cheveu sur la soupe, mais avec le temps, vous remarquerez des conditions, ou des déclencheurs, qui vous y prédisposent. Pour réduire au minimum votre exposition aux déclencheurs et ainsi minimiser les poussées de feux sauvages, il faut savoir reconnaître les déclencheurs.

Les déclencheurs les plus courants sont :

  • Le stress professionnel ou familial   
  • Les rayons du soleil et lits de bronzage
  • Le temps froid
  • Les changements hormonaux, telles les menstruations ou la grossesse
  • La fièvre, le rhume ou la grippe
  • Les traitements dentaires ou une blessure aux lèvres ou aux gencives
  • La chirurgie esthétique comme la dermabrasion ou un traitement au laser
  • Les allergies alimentaires 

La meilleure façon d’identifier un déclencheur de feux sauvages est de penser aux activités qui ont précédé la poussée. Prenez note des déclencheurs possibles dès que vous constatez la présence des symptômes prodromiques comme les picotements, l’engourdissement, les démangeaisons, voire la douleur sur les lèvres ou autour des lèvres.

Ces symptômes tiennent lieu de « système d’alarme précoce » pouvant vous alerter qu’une poussée est imminente et que la période contagieuse commence. En les ayant par écrit, vous pourrez prendre des mesures pour les éviter. À l’avenir par exemple, vous pourrez protéger votre peau contre le soleil en utilisant un baume pour les lèvres ou un écran solaire avec FPS. Pour plus de conseils, consultez notre section cinq conseils pour prévenir les feux sauvages.

S’il est impossible d’éviter un feu sauvage, le fait de pouvoir en reconnaître les déclencheurs pourrait vous aider à en raccourcir la durée. Vous pourrez ainsi être prêt en ayant en main votre traitement contre les feux sauvages, que vous utiliserez dès les premières phases.

Empêcher les feux sauvages de se propager

La deuxième partie de la prévention des feux sauvages consiste à les empêcher de contaminer d’autres personnes ou d’autres parties du corps.

Il est crucial d’éviter de toucher les feux sauvages, puisqu’ils peuvent se propager à d’autres parties du corps comme les yeux ou les organes génitaux. Un timbre contre les feux sauvages, comme le timbre contre les feux sauvages POLYSPORIN®, peut aider à empêcher que le virus se propage en contenant la poussée.

Pour éviter de propager les feux sauvages lorsque vous en avez un, évitez les contacts intimes, comme embrasser quelqu’un, et évitez de partager les articles comme les ustensiles, les verres ou les tasses, les serviettes, les rasoirs ou les brosses à dents. De plus, pour éviter de contracter un feu sauvage, évitez ces activités avec une personne qui a un feu sauvage.

Si vous suivez ces conseils de prévention, vous serez assuré de ne pas courir de risques.